L'actualité immobilière de l'agence Morere
28 Déc

Votre agence immobilière d’Antibes vous promet une belle année 2016 !

L’année qui arrive dans quelques heures promet de démarrer sur les chapeaux de roue. Et pour cause : les taux ont dégringolé en décembre : 1,35 % sur 10 ans et 1,60 % sur 15 ans, 2 % sur 20 ans et 2,4% sur 25 ans pour les taux les plus bas obtenus par Cafpi pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Chez Credixia, même son de cloche : selon le courtier, toutes les banques partenaires ont réajusté leur grille de taux. Ils ont diminué de 5 à 10 points de base en moyenne, et cela concerne toutes les régions de France. Désormais, les dossiers jugés excellents peuvent obtenir des taux fixes de 1,70 % sur 15 ans et 2,05 % sur 20 ans chez Crédixia. Alors, la bonne nouvelle, la voici : ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Eh oui, les barèmes pratiqués ce mois-ci par les établissements bancaires témoignent de leur volonté de conquérir de nouveaux clients.

Les banques ont toujours tout intérêt à prêter
S’ajoutent à cela les nouveaux objectifs commerciaux des banques. Dès le début de l’année, elles chercheront à combler le manque à gagner des renégociations de crédits, largement en baisse actuellement, et seront plus souples sur les conditions d’accès au crédit. Elles concentreront, notamment, leur production sur les primoaccédants. Vous savez sûrement que le PTZ a été renforcé dans l’ancien et le neuf, pour 2016. On s’attend donc à une forte reprise des demandes de prêts et, pourquoi pas, à des nouvelles baisses de taux… À suivre !

Une clientèle ciblée
Bon à savoir : certaines banques ont appliqué, ce mois-ci, des baisses plus fortes sur les profils « VIP » (plus de 100 000 € de revenus annuels) ou sur les durées courtes (inférieures à 20 ans) également plébiscitées par une clientèle « haut de gamme ». « Si les banques ne sont pas plus sélectives en cette fin d’année, certaines se positionnent clairement en conquête d’une clientèle ciblée en proposant des taux très attractifs sur des durées courtes – inférieurs à 2 % sur 15 ans – et pour les tranches de revenus les plus élevées », analyse Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com.

P.L. / Bazikpress © Oleksiy Mark

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée