L'actualité immobilière de l'agence Morere
25 mai

Le point sur les étapes d’une vente d’appartement à Antibes !

Vue from above on the City of Antibes, Cte d'Azur, France

Si avez l’intention de mettre en vente un votre très bel appartement à Antibes, sachez que les logements de luxe sont les plus longs à partir. En effet, ils sont les plus chers. Il est donc important de ne pas brûler les étapes et de respecter certains principes de base. En effet, les vendeurs ont souvent tendance à être trop gourmands. Toutefois, si vous voulez vendre dans des délais raisonnables votre appartement à Antibes, prenez en considération les conseils et les estimations réalisées par les agents immobiliers.

Votre annonce immobilière doit être très précise
Vous devez absolument sortir du lot, vous démarquer, car sur Internet on retrouve un très grand nombre d’annonces immobilières. À vous donc d’utiliser différentes astuces pour augmenter la visibilité de votre annonce immobilière ! Vous pouvez y intégrer des services pour l’acquéreur potentiel : un plan 3D, une visite virtuelle… Ainsi, l’acheteur s’arrêtera sur votre annonce immobilière et votre appartement d’Antibes aura plus de chance de le séduire !

La signature d’une promesse de vente
Si un acheteur vous fait une offre d’achat écrite et que vous l’acceptez, vous signerez un avant-contrat qui peut prendre la forme soit d’un compromis ou d’une promesse de vente. Les deux actes n’impliquent pas les mêmes devoirs pour chaque partie, mais, dans les deux cas, vous concernant, vous vous engagez à vendre. Alors, soyez sûr de vous ! Dans le cas du compromis, l’acheteur verse une indemnité d’immobilisation qui correspond généralement à 10 % du prix de vente. Somme qu’il récupèrera s’il n’a pas son prêt.

L’avant-contrat sert à fixer les conditions de la vente. Ainsi, le jour de la signature définitive de l’acte de vente, tout est réglé (prix, remise des clés, délais…). Il fixe notamment les conditions de la « clause suspensive » qui désengage l’acheteur s’il n’obtient pas son prêt !

Trois mois après, il n’y a plus qu’à passer chez le notaire !

C.V. / Bazikpress © thomathzac23

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée